Théâtre de cendres de Karim Berrouka

   J’avais déjà croisé par le passé la plume de Karim Berrouka, dans un recueil de nouvelles me semble-t-il. Et mon amie Linetje avait lu un livre de lui qu’elle avait trouvé plutôt hilarant. J’avais donc gardé en tête l’image d’une écriture légère et drôle.

   Et j’ai lu Théâtre de cendres, recueil de nouvelles publié chez ActuSF mis gentiment à notre disposition au format numérique pendant le premier confinement. Et là, j’ai vraiment eu le sentiment de me prendre un uppercut. Je suis restée KO après ma lecture. J’ai dévoré le recueil, enchaînant les nouvelles, naviguant sur un océan d’émotions variées mais intenses. Terriblement intenses. Pas de drôleries ou de blagues, plutôt l’horreur de la guerre, l’idiotie de l’intelligence humaine, les nouvelles sont sombres mais l’écriture lumineuse. J’ai été transportée par les mots et la féerie de l’auteur.

Ce recueil dont je vais partager la chronique dans le cadre du challenge des Lectures du Maki, est un véritable coup de cœur.

Lire la suite