La vie secrète des arbres de Peter Wohlleben

   Qui n’a jamais regardé avec admiration un majestueux chêne qui étend ses branches au milieu d’un champ baigné de brouillard ? Personnellement, j’adore le bruit des feuilles sous mes chaussures en forêt et l’ombre d’un grand arbre est toujours appréciable quand le soleil estival brûle la peau. Mais au fond, que savons-nous de tous ces arbres ? Omniprésents en ville, où les parcs se targuent d’avoir les uns et les autres les plus belles espèces, maître des forêts, ils sont souvent utilisés pour construire nos demeures, nous chauffer et nous savons ô combien la déforestation pose problème. Pourtant, connaissons-nous les arbres ? Hormis quelques bribes de connaissances acquises durant un cours de sciences de la vie et de la terre au collège, je dois bien avouer que mon savoir en ce domaine est particulièrement limité. C’est donc avec une certaine avidité que j’ai ouvert et me suis plongée dans La vie secrète des arbres – Ce qu’ils ressentent – comment ils communiquent de Peter Wohlleben. Si je suis certaine de ne pas avoir tout retenu, la quantité d’informations délivrée tout au long de notre lecture se révèle dense, je le suis aussi d’une chose après avoir terminée la dernière page de ce livre : notre ignorance est immense. Explications…

Lire la suite

Formose de Li-Chin Lin

   C’est lors du dernier festival de bande-dessinées « BD en chinonais » que nous, plus particulièrement mes parents, ont rencontré Li-Chin Lin, dessinatrice prête à dédicacer son ouvrage Formose. Ceux sont de petits festivals comme celui-ci qui se révèlent plein de bonnes surprises. J’y avais rencontré Will Argunas dont l’ouvrage m’avait convaincu par son originalité. Voilà donc une jeune femme née à Taïwan, qui vit aujourd’hui en France où elle a poursuivi ses études après son départ de Taïpei et notamment à Angoulême au sein de l’École Supérieure de l’Image. Son livre a été récompensé par les lycéens d’Île de France et va se révéler être une véritable découverte dont il est important de vous parler.

   Que connaissez-vous de Taïwan ? Sincèrement ? Hormis l’étiquette de votre pull, votre smartphone, ou encore des jouets – dont la période actuelle est propice à leur apogée – susceptibles d’arborer un Made in Taïwan, que savez-vous de cette île ? Pour ma part, hormis ceci et un très vague souvenir de cours d’histoire-géographie au lycée durant lesquels ont été rapidement évoquées les difficultés relationnelles entre Taïwan et la Chine, j’avoue que je ne connaissais rien à ce pays. Et je n’avais jamais eu l’occasion de me pencher sur l’histoire de celui-ci. C’est donc avec un mélange de curiosité et d’appréhension que je commençais la lecture de Formose.

   Curiosité car je suis toujours avide d’apprendre sur tous les sujets. Appréhension parce que je crains les récits autobiographiques, un des genres littéraires avec lequel j’ai le plus grand mal. Bien que ça soit une bande-dessinées, celle-ci affiche quand même la bagatelle d’environ 250 pages. Avec le recul, je peux dire que j’ai bien fait de laisser la curiosité l’emporter sur l’appréhension car ce fut une découverte très instructive.

Formose Lire la suite