Feed de Mira Grant

   Cela faisait un petit moment que le roman Feed de Mira Grant dormait dans ma liseuse. Acquis grâce à l’opération Bragelonne, je m’étais laissée tenter par un résumé prometteur et une envie de découvrir – au moins une fois – un livre avec des zombies. Je ne suis pas vraiment film d’horreur et le dernier que j’ai vu comportant des zombies est World War Z. Je l’ai d’ailleurs bien aimé mais j’admets me tourner rarement vers ce genre de film. Cela vaut aussi pour les livres. Néanmoins, si j’avais pu apprécier un film de ce type alors pourquoi pas un livre également ? Voilà comment je me suis retrouvée à lire et aimer Feed. AcrÖ aussi l’a lu, c’est même grâce à elle que j’ai découvert que c’était en réalité une trilogie…

feed_mira_grant

   Georgia et Shaun Mason vivent en 2040 dans un monde où la principale crainte réside en des hordes d’infectés, des êtres humains ayant subi une réplication du virus KA, Kellis-Amberlee. Ils sont blogueurs et rêvent d’augmenter leur audience. Ils sont aussi frère et sœur, adoptés par les Mason, réputés pour avoir donner leur nom à une loi concernant le virus.

   L’histoire commence assez simplement. L’auteur prend le temps de poser le décor : une Amérique post-apocalyptique dans laquelle les humains non-infectés sont menacés par d’autres dits infectés. C’est évidemment une constante tout au long du récit qui nous ait rappelé régulièrement. On ne peut pas oublier que le monde entier est une menace hors des zones « contrôlées ». Le décor installé, les personnages entrent en scène. Georgia la première puisque c’est à travers elle que le récit est conté. Shaun suit évidemment, il est son frère, son complice, son meilleur ami. D’ailleurs à travers leur relation on comprend combien l’humanité est devenue méfiante. Et pour le coup, on peut difficilement imaginer une autre réaction. Difficile d’avoir confiance quand on soupçonne l’autre d’être un possible foyer d’infection capable d’anéantir toute une partie des gens que vous côtoyez.

   Cet aspect-là est particulièrement bien développé. La législation, les « grands arrêts » de la cour suprême qui posent une jurisprudence dans le domaine des zombies, les problématiques nouvelles comme la question des nouvelles technologies, les protocoles à respecter pour essayer d’assurer la sécurité de tous… Mira Grant décrit un univers riche, à la fois complexe et précis mais suffisamment simple pour ne pas nous perdre.

   Je lui tire mon chapeau quant à l’idée même du virus. En effet, c’est recherché et bien expliqué. L’idée, non pas d’un virus seul qui contamine tout le monde, mais d’un mauvais mélange de virus prévus pour soigner la population m’a conquise. Je l’ai trouvée originale et recherchée. Toutes ses explications, aussi fastidieuses qu’elles puissent vous paraître tel que je vous le décris, se révèlent être un véritable point fort. J’ai trouvé qu’elles donnaient une véritable crédibilité à l’histoire, une assise tangible.

   L’histoire m’a semblé faire écho à l’actualité par certaines aspects mais je n’en dirai pas plus pour ne pas vous gâcher l’intérêt de celle-ci. Ce que je peux vous dire néanmoins c’est qu’il y a une véritable guerre de l’information. Georgia et Shaun sont des blogueurs. Cette communauté est partagée en plusieurs types de blogueurs : les rédacs, les irwins et les bardes. Chacun sa spécialité sur la toile et nos personnages principaux sont issus de chacune de ces catégories car pour avoir un bon blog, bien répertorié avec une audience importante, il faut un bon rédac, un bon irwin et un bon barde. L’audience est un point essentiel pour pouvoir vivre de son blog et le faire vivre puisqu’elle permet d’apporter les sponsors nécessaires. Car je vous laisse imaginer que pour vous aventurer en territoire « zombies » il faut pouvoir porter un équipement adéquat. Et pour bloguer il faut du matériel informatique performant. En somme, il faut pouvoir investir et donc rapporter. Cette course à l’audience m’a parfois surprise même si on finit par comprendre que la défiance dont je vous parlais précédemment touche aussi beaucoup les médias. Tout filmer, tout raconter, ne jamais rien cacher semble être la meilleure façon d’être remarqué de façon positive et d’être apprécié. Je me suis finalement plutôt bien adaptée à tout cela.

   Le rythme est soutenu, Mira Grant ne ménage pas ses personnages. Cela maintient un climat d’angoisse plutôt bien réussi et les périodes plus calmes en deviendraient presque suspectes. Je me suis attachée aux différents personnages, beaucoup à Shaun, à la fois attentionné à l’égard de Georgia et tête brûlée, mais également à Peter Ryman (que je vous laisse découvrir).

   C’est donc un roman équilibré, offrant une histoire soutenue, intelligente et des personnages attachants dans une ambiance difficile, lourde. Les zombies sont présents, omniprésents comme une menace en filigrane et non comme un combat permanent. Rien de gore car nous sommes plutôt centrés sur les humains qui perdurent dans ce monde. En somme, un agréable moment de lecture avec les zombies et… Même pas peur !

Bonne lecture,

Maêlle

Publicités

4 réflexions sur “Feed de Mira Grant

  1. Acr0 5 février 2017 / 16 h 15 min

    Chouette ! Je suis ravie que tu l’aies apprécié 🙂 C’est parti pour la suite ?

    • Maêlle 5 février 2017 / 20 h 49 min

      J’ai lu Petit pays (chronique à venir, j’ai adoré) et là j’ai une petite envie de fantaisie donc j’y reviendrai dans quelques temps… 🙂

  2. Hilde 10 juin 2017 / 10 h 08 min

    J’aime bien les histoires de zombies alors ça me plairait de découvrir cette trilogie. Je pensais avoir le premier tome dans ma PAL mais j’ai comme un doute!

    • Maêlle 14 juin 2017 / 21 h 46 min

      Franchement, je trouve que ce premier tome vaut le coup ! Il se suffit presque à lui-même mais je pense que je lirai tout de même la suite…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s