Début d’année et défis !!

   Ce début d’année ne voit venir qu’une seule véritable résolution, celle de prendre le temps de lire davantage ! Pour le reste, ça se joue entre ma conscience et moi-même 😉

   J’ai donc décidé de participer au Club de lecture de Vendredi Lecture (un croisillon actif tous les vendredis sur Twitter et auquel je participe aussi régulièrement que possible) dont vous trouverez les thèmes retenus et les informations à ce sujet par ici. Je ne suis pas certaine de parvenir à participer chaque mois mais je vais essayer de faire le plus possible.

   A cela, j’ajoute un petit Défi lecture 2018 que l’on peut retrouver sur Facebook et dont voici les thèmes, le principe étant 1 livre = 1 catégorie :

1 – Lire une nouvelle ou une novella
2 – Lire un manga
3 – Lire un roman graphique
4 – Lire un roman noir
5 – Lire un thriller psychologique
6 – Lire un roman policier
7 – Lire une uchronie
8 – Lire un cyberpunk
9 – Lire un space ou un planet opera
10 – Lire un roman new adult
11 – Lire une fantasy urbaine (urban fantasy)
12 – Lire un roman de dark fantasy
13 – Lire un roman chick-lit
14 – Lire une romance
15 – Lire une pièce de théâtre
16 – Lire une dark romance
17 – Lire un livre voyageur
18 – Lire un livre de Bernard Werber
19 – Lire un livre d’Émile Zola
20 – Lire un livre soit de Mary Higgins Clark ou Amélie Nothomb ou Agatha Christie
21 – Lire un des livres coup de cœur du staff
22 – Un livre dont le titre contient le nom d’un moyen de locomotion
23 – Un livre qui fait référence au 11 septembre 2001
24 – Un livre dans lequel un personnage est avocat (ou référence à un avocat)
25 – Un livre que vous avez attendu avec impatience
26 – Un livre avec du violet sur la couverture
27 – Un livre choisi par un enfant parmi votre PAL
28 – Lire le dernier tome d’une saga
29 – Un livre avec un animal sur la couverture
30 – Un livre dont le titre induit un problème physique et/ou psychique
31 – Un livre écrit par un homme
32 – Un livre qui contient le mot sang (mais pas dans le titre)
33 – Un livre avec un couple représenté sur la couverture
34 – Un livre d’un auteur francophone mais pas français
35 – Un livre que vous avez déjà lu
36 – Le livre d’un auteur dont vous avez beaucoup entendu parlé mais jamais lu
37 – Lire un livre dont une partie de l’histoire se passe en prison
38 – Lire un livre d’un auteur aux initiales doubles
39 – Lire un livre de plus de 700 pages
40 – Un livre qui comporte un mot tel que « joie, bonheur, heureux » dans le titre
41 – Un roman initiatique
42 – Un livre dans lequel il y a un fantôme
43 – Une novélisation
44 – Un livre dont le personnage principal est un enfant
45 – Un livre avec des robots et/ou cyborgs
46 – Un livre que vous n’avez jamais réussi à terminer
47 – Un livre ayant pour thème la religion
48 – Une anthologie
49 – Un livre avec des zombies
50 – Un livre avec un triangle amoureux
51 – Un livre adapté en BD ou manga
52 – Un livre écrit par un duo d’auteurs
53 – Un livre écrit par une femme
54 – Un livre dont le personnage principal est une femme
55 – Un livre de votre maison d’édition préférée
56 – Un livre écrit par un auteur Suisse
57 – Un livre lu pour un autre défi
58 – Un livre dont vous repoussez sans cesse la lecture
59 – Le premier livre d’un auteur
60 – Un livre emprunté à la bibliothèque ou à un proche
61 – Un livre dont le titre ne contient que deux mots
62 – Un livre publié cette année
63 – Un livre d’un auteur que j’aime mais que je n’ai pas encore lu
64 – Lire un livre d’un auteur asiatique (hors manga)
65 – Un livre dont le titre est une phrase
66 – Un livre qui évoque les droits de l’homme bafoués
67 – Un livre endormi (dans votre PAL depuis au moins 2 ans)
68 – Lire le livre d’un auteur Canadien hors Québec
69 – Lire le livre d’un auteur qu’on a rencontré
70 – Un livre qui ne va dans aucune autre catégorie
71 – Le livre d’un auteur dont le nom comporte 7 lettres
72 – Un livre avec un aliment sur la couverture
73 – Le livre d’un auteur Africain
74 – Un livre dont le personnage principal a un handicap (léger ou lourd)
75 – Un livre dont le titre contient une couleur
76 – Un livre dont le titre contient un mot de type « membre de la famille »
77 – Un livre qui parle d’une histoire de famille
78 – Un livre sur au moins deux époques différentes
79 – Un livre LGBT
80 – Un livre basé sur des faits réels
81 – Un livre avec un enfant sur la couverture
82 – Un livre dont l’histoire se passe durant la seconde Guerre Mondiale
83 – Un livre avec des sorciers
84 – Un livre adapté en film
85 – Un coup de cœur
86 – Un livre de seconde main
87 – Lire un livre dont le titre n’est pas en français
88 – Lire un livre venant d’une maison d’édition que vous n’avez jamais lu
89 – Un livre imposé par votre conjoint / votre meilleur (e) ami(e) ou votre référence en matière de lecture
90 – Un livre qui contient des chiffres sur la couverture (pas dans le titre)
91 – Le livre d’un ressortissant de l’UE (hors France et Belgique)
92 – Un livre dont l’auteur est décédé entre 2015 et aujourd’hui
93 – Lire un livre de poche
94 – Lire un livre dans lequel est évoqué un lieu que vous avez visité (lieu précis, ville ou région)
95 – Un livre qui vous a été conseillé par une émission ou un article de presse
96 – Un livre dont le titre contient le nom d’un vêtement
97 – Un livre dont le nom de famille de l’auteur est aussi un prénom
98 – Un livre dans lequel les protagonistes font la fête
99 – Un livre qui se passe dans une école
100 – Un livre que vous avez pioché dans une book-jar

   Le défi retient plusieurs paliers :
10 livres : Picoreur/euse en herbe
20 livres : Grignoteur/euse du dimanche
30 livres : Petit/e mangeur/euse
40 livres : Épicurien/ne
50 livres : Gourmand/e
60 livres : Glouton/ne
70 livres : Affamé/e
80 livres : Vorace (et fier/ère de l’être !)
90 livres : Dévoreur/euse de livres
100 livres : Insatiable (mais je le vis bien)

   Je ne souhaite pas me mettre la pression, aussi je vise une dizaine de livres pour mériter mon titre de picoreuse en herbe, mais secrètement je pense atteindre celui de Grignoteuse du dimanche. Je vais aller au feeling, certaines catégories m’inspirent plus que d’autres, j’ai déjà des idées pour plusieurs d’entre elles. Après je compte sur les nombreux et sympathiques échanges avec les autres membres pour trouver des idées de lecture !

   L’année 2017 s’est terminée sur de belles lectures dont je vous parlerai bientôt, Une espionne de Paulo Coelho, Aussi libre qu’un rêve de Manon Fargetton et 2018 a commencé agréablement avec le recueil de nouvelles Faux-Semblance de Olivier Paquet. Trois articles à venir, alors je vous dis à bientôt !

En attendant, lisez bien !

Maêlle

Publicités

Nos mythologies économiques de Eloi Laurent

   Nos mythologies économiques fait parti des livres qui, si on ne m’avait pas invité à le lire, je n’en aurai peut-être jamais entendu parler. Et pourtant c’est bien dommage, surtout à l’heure actuelle ! Ce court ouvrage de 112 pages devrait être connu davantage et obtenir une audience bien plus large car il est rempli d’intelligence. Alors que l’on nous assomme de théories économiques plus fumeuses les unes que les autres, que l’on nous parle de flexibilité du marché du travail dans une France sclérosée, incapable d’évoluer depuis des décennies, enfermée dans un schéma pré-défini, on nous laisse sans clés pour comprendre, décrypter ce langage. Laissez-vous porter par les mots simples et les phrases limpides d’Eloi Laurent pour vaincre votre phobie de l’économie et vous réapproprier le discours politico-économique dominant. Et par là-même, réinvestir la sphère citoyenne.

mytho Lire la suite

Pratique de l’amour de Michel Bozon

   Ayant fait allusion à cet ouvrage dans ma chronique précédente, je me suis dis qu’il était temps de vous en parler davantage. Je fais régulièrement de petites incursions dans les ouvrages qui traitent de notre société. Je trouve cela intéressant et important de confronter ma vision à celles développées par d’autres sur les relations humaines. Bien entendu, c’est un sujet qui m’intéresse quoiqu’il puisse apparaître un peu abstrait. Je vois la lecture comme une source de distraction, d’évasion mais aussi d’enrichissement culturel.

   C’est dans cette optique que je me suis plongée dans cet ouvrage dont j’ai découvert l’existence par le blog d’Agnès Giard dont je vous conseille la lecture. Le nom érotique du blog est loin de refléter les nombreux thèmes abordés par elle. Se regarder soi-même n’est pas nécessairement narcissique, ce peut être également une introspection, un exercice bien moins évident qu’il n’y paraît. Regarder notre société, ce qui régit nos rapports humains c’est un peu la même chose, un exercice sympathique mais pas toujours facile.

Unknown

Lire la suite

Eloge de la faiblesse – Alexandre Jollien

   C’est une envie de découverte qui m’a conduit à acquérir ce livre. Découvrir un homme, un auteur, un philosophe, Alexandre Jollien. Ce dernier est handicapé. Une infirmité motrice cérébrale pour être tout à fait exact. Il ne faut pas l’omettre, ça ne dérange pas Alexandre, bien au contraire. Accepter son handicap, sa différence, c’est encore peut-être la meilleure façon de ne pas le subir, de le vivre au mieux. Mais c’est quoi être différent ? Par rapport à quoi ? Quelle définition de la normalité ? C’est le cœur de ce livre.

   Éloge de la faiblesse est un essai consistant en un dialogue entre l’auteur lui-même et Socrate. Alexandre Jollien a dû faire appel à bien des ressources pour arriver où il en est aujourd’hui. Une progression constante et permanente vers son objectif qui suscite mon admiration la plus totale. Et une des choses, pour ne pas dire la principale, qui lui a permis de réfléchir sur lui, les autres, le monde, la société, son handicap, sa place, c’est la philosophie. Une rencontre inattendu et révélatrice qui l’aidera à s’accomplir. Il est difficile de parler de cet ouvrage totalement atypique. Les quelques pages qui le composent sont d’une extraordinaire richesse que j’ai pris plaisir à découvrir.

alexandre jollien Lire la suite

Petite poucette – Michel Serres

   Un livre qui dénote dans le paysage habituel de mes articles mais je garde intact cette dévorante curiosité littéraire qui me pousse à lire de tout surtout si on me le conseille et pour finir qu’on me l’offre. Nombre d’entre nous connaisse, peut-être seulement de nom, ce philosophe contemporain qu’est Michel Serres. C’est mon cas, je le connaissais de nom, de loin, n’ayant jamais pris le temps de lire une de ses œuvres. Pour ceux qui n’ont qu’une vague image d’un homme aux cheveux blancs et au sourire agréable, je me permets de préciser rapidement qu’il est professeur d’histoire des sciences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ainsi qu’à l’Université Stanford depuis 1984. Élu à l’Académie française le 29 mars 1990, il occupe le fauteuil no 18. Michel Serres est donc un homme de lettres (mais pas seulement) dont la bibliographie est impressionnante. Quand au titre, tous ceux qui envoient des SMS régulièrement (pour ne pas dire sans arrêt…) ont déjà du l’entendre. En effet, les poucets et poucettes, c’est ainsi qu’il surnomme notre génération, celle qui a vu les ordinateurs bouleversés leur vie et les portables devenir une extension de leur main. La poucette est surnommée ainsi par notre capacité à écrire les SMS avec… Les pouces, tout simplement ! Mais ne nous n’y trompons pas, derrière ce surnom « drôle », amusant, Michel Serres parle d’une génération pour laquelle il a une profonde affection. Et ça fait du bien.

Lire la suite