La constance du prédateur de Maxime Chattam

Ce n’est pas que je n’aime pas l’auteur. C’est seulement que nous nous sommes sans doute rencontrés au mauvais moment… Je l’ai abordé pour la première fois par l’angle de la fantasy avec sa série Autre-Monde dont je n’ai pas dépassé le tome 1. Si l’idée est originale ainsi que l’histoire en arrière-plan, je n’ai pas réussi à adhérer aux personnages que l’on suit. A défaut d’avoir pris le temps de réessayer sur ces livres, je me suis lancée avec un policier. Et je dois dire que, cette fois, j’ai apprécié ma lecture ! C’est glauque, poisseux, ça vous colle au corps et à l’esprit…

Couverture du livre La Constance du prédateur

Lire la suite

Bonne année 2023 !

Inutile de faire des statistiques ou d’établir des tableaux de suivi comme le font certains blogueurs, je peux d’ores et déjà dire que l’année 2022 sur le blog ressemble à une morte plaine ! Ce n’est pas que je n’ai pas lu. Au contraire, j’ai découvert un tas d’ouvrages, parfois passionnant, Henri Leclerc en tête, parfois étrange, comme La peau des filles de Joanne Richoux. Mais je n’ai pas réussi, et n’avais sans doute pas suffisamment l’envie, de venir ici prendre le temps d’en parler.

Au cours de l’année écoulée, nous avons, mon amie Linetje et moi, décidé de choisir 3 livres pour l’autre. Que nous avons également lu. Il fallait partir sur 3 thématiques différentes, 3 styles différents et dans l’idéal, 3 auteurs.rices inconnu.e.s de nous. J’ai adoré ce partage ! Chercher l’idée, le lien avec nous éventuellement, préparer un petit quelque chose pour accompagner la découverte de l’ouvrage… A chaque fois nous avons créé un petit événement pour s’offrir nos livres. Cela a contribué à garder le goût de la lecture et parfois à nous y remettre quand nous avions moins envie. Allez, je vous dis quels livres ont été sélectionnés !

Je lui ai choisi :

  • L’attaque du Calcutta-Darjeeling de Abir Mukherjee : un policier qui se déroule dans l’Inde encore colonisé ; je garde un souvenir fort de l’ambiance dépeinte et notamment du racisme propre au colonialisme avec l’organisation étatique en vigueur.
  • Tant que le café est encore chaud de Toshikazu Kawaguchi : un clin d’œil à mon amie qui entreprend un voyage au Japon ; je garde en souvenir son message comme quoi elle avait pleuré et que je savais à quoi m’attendre. Et en effet, c’est tout en douceur et en poésie.
  • Correspondance (1931-1944) Antoine de Saint-Exupéry et Consuelo de Saint-Exupéry : les lettres, les envois postaux ont toujours eu de l’importance entre Linetje et moi ; ce livre était donc en hommage à notre propre amitié et à tout ce qui la nourrit. Je lui ai offert avec du beau papier à lettre, j’attends son retour par écrit (ce qui risque de prendre un peu de temps, ce livre se prête à une lecture-grignotage ; mais ça tombe bien, je suis patiente…)

Elle m’a choisi :

  • Trilogie d’une nuit d’hiver – Tome 1 – L’ours et le rossignol de Katherine Arden : Linetje a adoré et dévoré l’intégral ; de mon côté j’ai eu beaucoup plus de mal à entrer dedans. Si la qualité du récit est indéniable, soit je n’étais pas en phase, soit le style ne me correspond pas pleinement car je ne suis pas impatiente de connaître la suite. J’ai par contre apprécié l’originalité de l’histoire, la force des personnages et l’ambiance. Par contre, la lenteur pour entrer dans le cœur du récit m’a pesé.
  • La peau des filles de Joanne Richoux : c’est, à mon sens, un livre inclassable. Un style direct, cru, parfois étrange, des pensées intimes souvent justes mais difficiles à lire. 3 femmes, 3 histoires, 3 sensibilités et l’amitié qui les unit. Quoique le style fut très étrange à lire, j’en garde un souvenir intense de plage et de libération.
  • Les grandes oubliées – Pourquoi l’histoire a effacé les femmes de Titiou Lecoq : un coup de cœur, un livre d’utilité publique ! Aussi limpide que passionnant, une vulgarisation de l’histoire sans concession, très pédagogue, l’autrice m’a embarqué sans souci dans son ouvrage que je recommande chaudement.

Ce fut donc un moment de partage livresque loin du blog que j’ai particulièrement apprécié.

Je ne sais pas si en 2023 je serai plus bavarde. Sans doute, car j’ai envie de vous parler de plein de livres. J’ai continué à lire les proses bloguesques des uns et des autres (D’ailleurs je me suis décidée pour Tant que le café est encore chaud après que Hilde en ait parlé sur Instagram), j’ai noté, mémorisé tout un tas d’ouvrages… Je ne serai pas en manque pour l’année à venir. J’ai d’ailleurs commencé par deux très bons livres, ce qui augure une année 2023 sous les meilleurs auspices.

Je terminerai donc en vous souhaitant une belle année à vous, en espérant qu’elle vous comble de bonheur.

Bonne Année 2023" Images – Parcourir 566 le catalogue de photos, vecteurs  et vidéos | Adobe Stock

Maêlle

17 piges – Récit d’une année en prison de Isabelle Dautresme & Bast

Cette bande-dessinée éditée chez Futuropolis a attiré mon attention dès sa sortie. Il faut dire que le sujet n’est pas des plus courant, en l’occurrence, la détention provisoire d’un mineur lors d’une procédure d’instruction. Si j’ai aimé l’aspect fouillé de l’œuvre, la qualité du graphisme, je déplore certaines erreurs quant à la procédure judiciaire qui me hérissent un peu. Quand on veut traiter avec un certain réalisme et en portant une certaine « véracité » il est de bon ton, à mon sens, de travailler sur tous les aspects du récit. J’ai donc trouvé ce point un peu dommage car le sujet mérite d’être évoqué et la bande-dessinée est un support très intéressant pour le faire.

17 piges - Isabelle Dautresme,  Bast

Lire la suite

Le chien du forgeron de Camille Leboulanger

Je me suis laissée emporter par l’enthousiasme que générait ce livre publié chez Argyll Edition, maison d’édition toute jeune et pleine de bonnes idées. Ma lecture fut agréable, mais ce ne sera pas un coup de cœur en ce qui me concerne. Si la qualité de l’écriture est au rendez-vous, sans compter le travail de recherche rigoureux de l’auteur, j’avoue que je ne m’attendais pas à un récit à la narration aussi linéaire. C’est adapté au style choisi mais m’a amené à trouver cela un peu long. Pour autant, un des éléments qui m’a poussé dans ma lecture a été la façon dont l’auteur aborde ce mythe : en lui ôtant l’aspect mystique pour le replacer dans une histoire plus « réaliste ».

C’est un livre d’une qualité rare en terme de plume. C’est une belle découverte dotée d’une couverture somptueuse signé Xavier Collette alias Coliandre, un illustrateur que je vous invite à découvrir si ça n’est pas déjà fait !

Le Chien du Forgeron - ARGYLL

Lire la suite

L’âme de l’empereur de Brandon Sanderson

J’ai lu peu de livres de Brandon Sanderson mais force est de constater qu’Elantris reste un ouvrage de référence dont le récit continue de me marquer. Sans être capable de me souvenir de tout dans le détail, je garde un souvenir profond de ce roman et surtout de l’ambiance de celui-ci. Aussi quand j’aperçus au détour d’un rayon cette nouvelle de l’auteur, je saisis l’occasion ! En effet, j’avais du mal à ce moment-là à m’immiscer dans de longs récits de fantasy. Cette nouvelle me semblait un bon format pour renouer avec le style et continuer ma découverte de l’auteur. La couverture, que je trouve particulièrement belle, ce qui mérite d’être souligné pour une édition poche, est signée Alexander Nanitchkov.

Verdict ? Cette nouvelle lecture m’a donné envie… De me lancer dans l’une des séries de l’auteur !

Amazon.fr - L'Âme de l'Empereur - Sanderson, Brandon - Livres

Lire la suite

L’héritière de Jeanne-A. Debats

Je vais être honnête : je publie mes articles dans un ordre complètement différent de mes lectures. J’ai donc lu L’héritière avant L’espace d’un an. Et si le second est un véritable coup de cœur, il n’en demeure pas moins que j’ai beaucoup aimé le premier.

Je connaissais déjà la plume de Jeanne-A. Debats au travers de recueils de nouvelles que j’ai eu l’occasion de lire. Je la connaissais également de nom, elle fait figure d’incontournable dans le milieu de la SF français. Je l’ai aperçue aux Utopiales également. Mais je n’avais encore pas pris le temps de lire d’elle un roman complet. C’est chose faite. Et pour mon plus grand bonheur, c’est une trilogie !

Ce qui m’a charmé durant cette lecture ? L’absence totale de niaiserie et l’humour décapant de l’autrice. Un combo de choc.

Lire la suite

Bonne année 2022 !

Que cette nouvelle année vous soit fantastique !

Voeux

Je vous souhaite plein de bonheurs simples, de lectures qui vous emportent, de moments doux, d’autres intenses…

Je n’ai pas pour habitude de faire de longs vœux mais il m’importe de les noter ici pour que vous sachiez que je pense à vous tous qui me lisez.

Cette année 2021 a été très chaotique sur le blog. J’ai perdu l’envie de venir y partager mes lectures pour de multiples raisons. Mais aujourd’hui… Cela me manque. De vous écrire, de partager avec les blogopotes que je continue à lire avec plaisir. Cette année, j’ai décidé de ne faire aucun challenge sauf celui d’Halloween parce que cette fête à une saveur particulière, et de me faire plaisir en revenant ici partager tout ce que j’aime. Cette envie partie est revenue, je vais la bichonner. Des articles sans pression, des lectures pleines de plaisir.

J’ai lu donc davantage que ce qui apparaît sur le blog… J’ai découvert Carlos Ruiz Zafon à travers son livre Le prince de la brume, j’ai dévoré les cinq premiers livres de la série chinoise de Peter May (il me reste le dernier à lire), j’ai poursuivi et fini l’année avec Le Sorceleur, visionnant par la même occasion la saison 2 de la série éponyme. Et j’ai commencé avec une nouvelle de Brandon Sanderson, L’âme de l’empereur que je viens de terminer et que j’ai beaucoup aimé, je vous en parlerai prochainement. Un événement, et non des moindres, mon papa a édité son premier livre, dont je vous parlerai également.

J’ai lu des dizaines de livres à ma petite sorcière qui adore ça. Aujourd’hui, elle s’amuse à lire des histoires à ses peluches et ses bébés ce qui me fait beaucoup rire. J’aime la voir mélanger les dessins-animés qu’elle regarde avec ses histoires papiers et celles de sa boîte à histoires. Son imagination tourne à plein régime. Nous avons fêté un Halloween inoubliable avec une journée complète passée en compagnie de ma Linetje et de sa famille. Tous ensemble, nous avons fait un repas à la bougie, fait un escape game sous forme de livre, nous sommes allés nous promener en forêt… Un merveilleux souvenir de l’année passée.

IMG_2865

Et alors, quoi de prévu pour 2022 ? Des lectures, des partages, un projet personnel intense et prenant et un petit « challenge découverte » avec ma Linetje. En effet, on a décidé de se lancer dans un échange de livres. L’idée est que nous lisions toutes les deux 6 livres. J’en choisis 3, elle en choisit 3 et nous nous les échangerons au cours de l’année. L’objectif est de pouvoir partager des lectures communes que l’on aura pris soin de choisir pour l’autre. Au plaisir de prendre le temps de trouver pour l’autre un livre que l’on espère qu’elle aimera, il y aura celui de partager ensemble ce moment où on va découvrir l’une et l’autre l’œuvre choisie. Je suis déjà impatiente que nous fassions le premier ! Nous avons pour exigence que le livre n’ait pas déjà été lu. Ensuite, nous laissons libre cours à notre envie. Nous essaierons de lire le livre choisi en un mois environ, afin de changer de duo de livres tous les deux mois. Bien sûr, si nous n’aimons pas du tout la plume ou l’histoire, nous avons le droit d’abandonner. Le maître mot étant de se faire plaisir. Ma Linetje me suit à fond dans cette idée, je suis comme une gamine qui attend son cadeau d’anniversaire !

Une année 2022 qui commence donc sous des auspices qui me permettent d’occulter la réalité de la situation anxiogène actuelle.

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques !

Maêlle

Challenge Halloween

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis terriblement en retard dans mes billets ces derniers temps. Trop de choses se cumulent dans ma vie personnelle et professionnelle m’empêchant de me libérer davantage de temps. J’espère que les choses vont s’arranger et me permettre de respirer un peu plus.

Néanmoins, je ne peux louper ce rendez-vous que j’affectionne énormément : le challenge Halloween de Lou & Hilde. J’aime cette saison automnale et cette fête qui fait écho à de beaux moments d’amitiés partagés avec Linetje. Comme un petit rituel, je vais préparer le repas, la décoration… J’y prends beaucoup de plaisir alors je vais faire en sorte de partager cet enthousiasme bienveillant avec vous. Je prends donc mes quartiers dans le manoir de nos organisatrices où je vous invite à ne pas vous inquiéter au moindre grattement ou claquement de portes…

La thématique proposée par les organisatrices est basée sur le « fait maison », la nature, le système D et j’adhère totalement à cette idée. Je sais déjà que je ne vais pas tout respecter mais pour sûr, je vais aller dans ce sens. D’abord, une chose qui peut paraître assez idiote, mais je réutilise mes décorations d’une année sur l’autre et j’essaie de limiter drastiquement les nouvelles. J’ai banni les assiettes en plastique, mais j’ai gardé les serviettes en papier. Il m’en reste de l’année précédente mais peut-être serait-ce l’occasion d’en acquérir d’une couleur appropriée, en tissus, et de les customiser ? Cela se réfléchit. J’envisage de confectionner des sacs à bonbons tout simple pour les petites sorcières en m’inspirant de ce tutoriel gratuit : https://blog.dodynette.com/2019/10/21/le-monstrueux-sac-a-bonbons-phosphorescent-dhalloween/. Mes compétences en couture étant très limitées, j’envisage de me simplifier la vie avec des tissus déjà phosphorescent et amusant. L’idée est d’en faire 3, je tâcherai de vous montrer le résultat en espérant y parvenir à temps ! J’ai décidé de voir à customiser (sans doute avec des chutes de tissus ?) un chapeau pour ma fille et une robe noire. J’ai décidé de ne pas acheter un déguisement complet. Je vais davantage essayer de trouver de petits accessoires à installer sur des choses qu’elles possèdent déjà. En ce qui me concerne, ma maman m’a trouvé une robe de sorcière dans une friperie et m’avait confectionné un chapeau de sorcière : un chapeau noir en feutre tout simple qu’elle a customisé elle-même. Je crois que les friperies sont une vraie source pour trouver des vêtements susceptibles de devenir des déguisements à moindres frais et dans une logique d’économie circulaire et de recyclage.

Niveau lecture, je vais plus particulièrement piochée dans les livres que j’ai déjà et voir avec ma médiathèque pour emprunter. J’ai déjà commencé avec le tome 2 des Sorcières du Clan du Nord – La Reine captive.

En ce qui concerne le repas, nous mangeons déjà beaucoup de choses locales donc à ce niveau, je ne vais rien révolutionner. J’ai déjà des idées, que je ne révélerai pas sur le blog pour garder la surprise aux invités ! Je verrai à en parler davantage sur le groupe Facebook.

Ce qui change cette année, et c’est de taille !, c’est que ma fille est en âge de comprendre l’idée d’une fête avec des sorcières. La perspective l’amuse même si elle me demande quasi quotidiennement quand nous allons fêtes Halloween ! J’ai donc craqué pour des petites décorations en mousse et feutrine trouvés dans un magasin Noz en réduction, qu’elle devait faire elles-mêmes. Elle a adoré les faire. J’ai donc dans l’idée de trouver des modèles de décoration que nous pourrions faire avec des matériaux de récupération ici et là. J’ai déjà prévu le bouquet de feuilles mortes, ma fille m’en faisant déjà nous irons en forêt pour en constituer de jolis. La perspective de ces moments partagés avec elle autour de cette fête qui me tient tant à cœur me ravit.

De mon côté, je me suis amusée à faire une petite calligraphie/dessin que je peaufinerai sans doute au fil des semaines jusqu’au jour J (oui le côté « baveux » de l’encre était bien voulu ;)). Je souhaite à tous ceux qui célèbrent Halloween, une belle préparation et vous dis à bientôt.

Calligraphie

Maêlle

L’espace d’un an de Becky Chambers

Écrire, vous en parler tant que je suis encore habitée par le roman merveilleux de Becky Chambers, L’espace d’un an. Ce premier tome s’inscrit dans une trilogie intitulée Les voyageurs, publiée chez L’Atalante et a été récompensé en 2017 par le prix Julia Verlanger.

Comment vous en parlez pour rendre hommage à l’œuvre que je viens de lire ? Je cherche mes mots. J’ai été transportée loin de notre monde, au sein d’un vaisseau où j’aurais aimé rester encore des pages entières. Ce fut si bien que je peine à revenir prendre pied dans la réalité pour vous en parler. Je préfère laisser mon esprit s’égarer dans les méandres du vaisseau, dans les volutes astrales ou sur une planète exotique.

Je n’ai aucune critique à formuler, j’ai tout aimé. Les émotions m’ont chaviré, l’écriture m’a profondément ému. Il est des livres qui ne laissent pas intacts et celui-ci en fait parti.

Lire la suite

Binti de Nnedi OKORAFOR

Je tarde à vous parler de cet ouvrage mais il me semblait impensable de ne pas vous en parler du tout. J’ai vraiment eu un coup de cœur pour le roman Binti de Nnedi Okorafor, plutôt orientée adolescents/jeunes adultes. Beaucoup de thèmes qui peuvent sembler éculer – recherche de soi, cheminement – sont ici traités d’un point de vue science-fiction, sous une plume acérée et maîtrisée. J’ai été littéralement envoûtée par ce récit de très grande qualité. C’est le défi de Lune qui m’a amené à cette lecture que je ne peux que conseiller vivement. A défaut d’avoir réussi à terminer ce défi, il m’aura permis de faire de belles découvertes jumelé à celui du Maki (à l’occasion j’essaierai de faire un point sur toutes les lectures que j’ai faites dans ces cadres).

Binti

Lire la suite