Nouvelles de Poudlard by J.K Rowling

   On entend le bruit d’une plume sur un parchemin. Tandis que Maêlle s’applique à faire des liés et des déliés, son transcripteur transférait ses mots sur son écran tactile. Elle ne pouvait pas nier que la technologie avait quelques avantages. Bon, il fallait avouer que l’isolement de sa maison ne permettait pas toujours une très bonne réception de la connexion. Le mauvais temps qui accompagnait l’automne l’obligeait à sortir une grande antenne supplémentaire. Elle trouvait que cela dénaturait quelque peu son toit de lauze. Ah et surtout, cela contrariait Chouka la vieille chouette qui avait élu domicile sous son toit. Contre quelques rongeurs supplémentaires, son hôte acceptait néanmoins le grincement du mécanisme et le bruit qu’elle faisait quand le vent se mettait à souffler. Elle eut l’idée de confectionner une petite trappe pour lui permettre de se mettre à l’abri dans le grenier. Après tout, elle commençait à se faire âgée, les plumes devaient commencer à la faire souffrir. Elle sourit à cette idée et poursuivit son écriture…

   Bon nombre de fans du sorcier à lunettes le plus célèbre du monde sont inscrits sur Pottermore afin de poursuivre – un peu – les aventures de Harry Potter, Hermione Granger et Ron Weasley. Il est vrai que le septième tome nous a laissé un peu orphelin. Je garde un souvenir presque douloureux de la lecture de cet ultime tome, partagée entre l’envie d’arriver rapidement à la fin et celle de prendre le plus son temps pour savourer.

   Depuis, j’ai fait mon deuil, j’ai déjà eu l’occasion de vous en parler lors de la sortie du dernier film. J’ai néanmoins visité les studios de Leavesden avec ma sœur, un souvenir impérissable de ces quelques heures ensemble dans un autre monde. Bref, il n’y a pas à dire, J. K Rowling nous a ensorcelé avec son histoire. Alors j’ai eu envie de poursuivre un peu avec ces trois e-nouvelles que vous pourrez trouver sur le site de Pottermore ou certaines grandes enseignes à un prix relativement raisonnable.

Commençons par Héroïsme, Tribulations et Passe-temps Dangereux qui est finalement le dernier que j’ai lu. A l’occasion de sa lecture vous allez découvrir ni plus, ni moins que la généalogie et l’histoire familiale de personnages qui vous ont suivi pendant les sept tomes de la saga. Je garde un souvenir particulièrement marquant de l’histoire de Minerva McGonagall dont nous découvrons qu’elle a été mariée… Je me suis régalée à le lire. J.K. Rowling nous livre ses explications sur la façon notamment dont elle a créé les noms des protagonistes et les inspirations qui furent les siennes. On découvre le travail méticuleux que fut celui de l’auteur, laissant derrière chacun nom une symbolique intéressante à découvrir.

Poudard, Le Guide Pas complet et Pas fiable du tout : Albus Dumbledore lui-même nous confie dans les romans qu’il ne connaît pas tous les secrets du château de Poudlard… La seule susceptible de les connaître est bien celle qui l’a créé même si les quatre créateurs de la carte du maraudeur jouent à jeu égal… Dans cette nouvelle, J.K. Rowling expose puis commente par thématique. Elle commence par nous expliquer la raison de l’existence du Poudlard Express comme mode de transport, puis, et c’est la partie qui m’a le plus intéressée, la création du choixpeau magique qui n’a pas été tout de suite une évidence. Ensuite, nous apprenons les différents chapeauflous qui ont existé, ceux que nous connaissons, ceux dont nous nous doutons et ceux que nous ignorons ! Mais le choixpeau a toujours raison, n’est-ce pas ? Elle évoque aussi pour nous des lieux où Harry ne va pas malgré ses nombreuses pérégrinations, telle que la maison commune de Poufsouffle. Ensuite, elle balaie les cours dispensés, les alentours du château… Le guide n’est pas complet mais complète bien notre ignorance qui perdure malgré toutes ces années passées au sein de l’école.

Pouvoir, Politique et Esprits frappeurs Enquiquinants : J’ai trouvé la litanie des noms de ministre de la magie un peu rébarbative de prime abord… Mais c’est sans compter sur la plume de l’auteure qui égaie chaque nom de commentaire, nous apprenant ainsi l’histoire politique des sorciers, notamment la création du code international du secret etc. Évidemment, en esprit frappeur, j’ai tout de suite pensé à Peeves que je vous laisse le soin de découvrir. C’est finalement celle qui m’a le moins émerveillée, sans doute parce que tout en étant dans l’univers de Harry Potter, elle a un côté détaché par la façon dont elle l’aborde.

Voilà donc trois petits plaisirs littéraires dont il ne faut pas se priver. Ils ne vous laisseront pas un souvenir impérissable mais vous offriront un petit moment agréable dans le monde de notre sorcier préféré. Ils démontrent si il fallait encore, la richesse du monde créé par Rowling et son incroyable imagination pour le faire vivre.

Bonne lecture !

Maêlle

Maêlle éteignit sa petite lampe de lecture, rangea sa plume et son parchemin pour aller rejoindre son lit. Quelques hululements accompagnèrent le début de son endormissement…

Article rédigé dans le cadre du challenge Halloween de Lou & Hilde

Publicités

4 réflexions sur “Nouvelles de Poudlard by J.K Rowling

  1. Avril 2 octobre 2017 / 22 h 55 min

    J’avoue avoir été malheureusement un peu déçue pour ma part par ces trois recueils 😦 J’ai notamment été gênée par certains commentaires de J.K.Rowling, par exemple quand elle dit que les gens qui aiment les trucs mignons manquent de chaleur humaine, je trouvais que c’était un jugement un peu à l’emporte-pièces :/
    Après, en bonne fan de HP j’ai quand même tout dévoré en une soirée, hahaha, mais je pense que j’en attendais autre chose. Chouette chronique en tout cas !

    • Maêlle 3 octobre 2017 / 20 h 05 min

      Il est clair qu’ils ne sont pas à la hauteur de ce qu’elle sait faire. De même, ça ne reste pas vraiment dans notre tête. Il faut voir ça comme des petits bonus sur le monde de Harry, ils n’apportent guère plus que des informations.
      Ah par contre, je n’ai pas gardé de souvenirs de ce genre de jugement. J’ai trouvé qu’elle disait souvent quand même que c’était « son » ressenti, « son » impression liée souvent à des personnes qu’elle avait rencontrées… Mais je comprends qu’on puisse le ressentir comme toi même si c’est franchement dommage… :/
      Merci pour la chronique 🙂

  2. Hilde 7 octobre 2017 / 20 h 14 min

    Je ne les ai pas lues et j’avoue que je suis bien tentée. Je suis tout à fait d’accord avec toi, J.K Rowling nous a ensorcelées!
    J’aimerais bien visiter les studios un de ces jours. 🙂
    Sinon, j’ai lu certains tomes uniquement en VO alors je garde certains tomes en VF précieusement, espérant y découvrir tous les petits détails m’ayant échappé à l’époque. Quelle pitoyable stratégie pour faire durer le plaisir!

    • Maêlle 11 octobre 2017 / 14 h 28 min

      J.K.Rowling parle si bien des sorciers parce qu’en réalité elle en est une 😉
      Franchement, si tu as l’occasion de les faire, c’est une plongée totale dans l’univers du sorcier à lunettes… Je suis sortie de là complètement déphasée, avec l’impression d’avoir changé de dimension !
      Ce n’est pas pitoyable, j’ai une stratégie similaire mais avec un raisonnement inverse ! J’ai tout lu en VF et j’aimerai tenter de lire en VO pour connaître le style de l’auteur dans sa langue originale 🙂 Une façon de faire durer aussi le plaisir…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s