Le château des étoiles – La conquête de l’espace Vol. 1 – Alex Alice

   Classée parmi les coups de cœur mon libraire BD préféré, Le château des étoiles est devenu aussi mon coup de cœur. Le titre et la couverture ont attiré mon attention de par leur aspect « Vernien », entendez par là qu’il a des airs de livre de Jules Verne. Je ne suis pas une grande fan de l’auteur cité, mais j’ai lu de lui Voyage au centre de la terre qui m’a profondément marqué. C’est peut-être ce qui m’a poussé à feuilleter cette BD.

   De prime abord, je ne fus pas conquise par les dessins que je trouvais trop « succincts », habituée que je suis des précis de Hugault. Mais elle sut me charmer au fil de mes (nombreux) passages dans la librairie. L’histoire me plaisait terriblement, les étoiles ayant toujours eu sur moi un profond attrait (rien à voir d’ailleurs, mais j’ai adoré Interstellar). Et j’ai fini par voir dans ce dessin toute sa beauté. Et là voilà entre mes mains pour un moment de lecture unique et intense.

P1010449bis

Archibal Dulac, ingénieur, père de Séraphin a perdu sa femme dans une expérience relative à l’éther. Alors qu’il tente d’oublier, son fils vit dans l’idéalisation de sa mère et se perd petit à petit. Jusqu’à l’arrivée de cette missive qui va changer leur vie.

   Loin des techniques informatisée, le dessin revêt un côté ancien et authentique avec le pinceau d’aquarelliste. Des visages, seules les expressions indispensables sont accentuées, le reste est deviné. Loin d’être désagréable, cela m’a plu de voir les regards travaillés, les sourires dessinés. À peine esquissé, le reste du visage reflète tout de même une certaine beauté. Les traits sont doux, agréables. Les couleurs ont favorisé mon immersion dans cette histoire fabuleuse.

Le château des étoiles - Vol. 1 - p. 25
Le château des étoiles – Vol. 1 – p. 25

   Une histoire de conquête, de rêves, posée dans notre passé industriel du 19ème siècle. Un mélange passionnant de fiction et de réalité parfaitement maîtrisé. J’ai été envoûtée, emportée par cette histoire riche en rebondissement, haletante.

Le château des étoiles - Vol. 1 - p.15
Le château des étoiles – Vol. 1 – p.15

   L’histoire prenante s’appuie sur des personnages très travaillés, au caractère bien trempé. Séraphin est un gamin fantastique, transporté et transfiguré par ses rêves d’enfants face à un père rationnel mais courageux et déterminé. On s’attache à lui mais aussi à Hans et Sophie, deux autres enfants embarqués dans cette aventure. Les enfants parfois transgressifs, sont toutefois dotés d’une grande maturité liés à leur intérêt pour la matière scientifique ce qui rend la lecture d’autant plus agréable. Dans une Allemagne divisée entre des royaumes plus ou moins puissants, dirigés par des esprits plus ou moins belliqueux, le Roi Ludwig semble être un grand rêveur dans un château de cartes prêt à s’effondrer. Il conserve malgré tout un indéniable côté mystérieux qui nous rend curieux de le connaître plus encore.

   La technique développée tout au long du récit autour de l’éther arbore un aspect très réaliste. On sent l’idée maîtrisée par l’auteur qui demeure cohérent tout au long de l’histoire. Comme beaucoup de récits scientifiques certaines choses nous semblent abstraites et l’on est dans l’aspect théorique de la technique. Il nous tarde au moins autant que les protagonistes de voir la concrétisation de toutes ces idées élaborées. Pour Séraphin et son père, cela revêt une autre importance du fait de l’implication de leur mère et épouse dans cette recherche scientifique. Tout donner, tout sacrifier sur l’autel de la découverte afin de faire avancer le monde, voilà l’idéologie qui habite nos héros.

   Espionnage, technologie industrielle, recherches scientifiques, manipulations politiques, de beaux dessins, un scénario recherché et maîtrisé, tous les ingrédients sont réunis pour faire de cette BD, un véritable chef d’œuvre.

Bonne lecture !

Publicités

Une réflexion sur “Le château des étoiles – La conquête de l’espace Vol. 1 – Alex Alice

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s